NI annonce de nouveaux produits pour l’optimisation des systèmes embarqués

image NINational Instruments (qu’on ne présente plus) a mis ces derniers mois sur le marché, de nombreux outils dédiés au test et à la validation de systèmes afin de garantir leur fonctionnement et leur fiabilité grâce à la simulation « Hardware-in-the-loop ». Une approche typiquement mécatronique…




Communiqué de presse datant de novembre 2009

National Instruments annonce l’extension de sa plate-forme de simulation HIL (hardware-in-the-loop), qui intègre de nombreux produits permettant d’optimiser la validation de systèmes embarqués. Rien que ces six derniers mois, NI a introduit près de 40 nouveaux produits avec pour objectif de fournir des solutions HIL flexibles aux développeurs de systèmes de contrôle embarqués, dans toute une variété d’industries. L’éventail d’outils de simulation HIL de NI aide les ingénieurs à satisfaire les exigences de fiabilité et de rapidité de mise sur le marché tout en réduisant les coûts, même lorsque leurs produits gagnent en complexité.

“Nous entendons sans cesse dire que les ingénieurs se débattent avec les systèmes de test traditionnels pour répondre aux besoins croissants des produits en termes de complexité et de performances tout en respectant les budgets et les échéances serrés,” souligne Mike Santori, responsable technologies et marchés de National Instruments. “Ces ingénieurs ont besoin d’une plate-forme de simulation HIL clefs en main hautement productive, mais également ouverte et flexible de façon à s’adapter aux exigences de test qui évoluent rapidement. La plate-forme de simulation HIL de NI offre des capacités d’ouverture et des performances inégalées. D’une grande souplesse, l’architecture de la plate-forme permet aux ingénieurs d’adresser une vaste gamme d’applications, tant dans l’automobile et l’aérospatiale que dans de nouveaux domaines tels que le développement des énergies alternatives et des dispositifs médicaux.”

Parmi les produits récemment mis sur le marché, citons NI VeriStand, logiciel de simulation et de test temps réel ; NI TestStand 4.2, environnement de gestion de test automatisé intégrant le support des scripts Python ; une nouvelle famille de matrices d’insertion de défauts ; des interfaces de bus CAN et FlexRay hautes performances NI-XNET optimisées pour les applications HIL ; des interfaces de bus avioniques ARINC 429, MIL-STD-1553 et AFDX (ARINC 663) ; des cartes processeurs temps réel économiques et hautes performances, ainsi que plusieurs autres interfaces d’E/S. Pour garantir que les applications répondent aux exigences et s’adaptent facilement à leur constante évolution, la plate-forme de simulation HIL de NI supporte des interfaces matérielles tierces et s’intègre avec les langages de programmation C, C++, .NET et Python. Outre son intégration transparente avec l’environnement de programmation graphique NI LabVIEW, la plate-forme fonctionne avec toute une variété d’environnements de modélisation comme les logiciels The MathWorks, Inc. Simulink®, ITI SimulationX, Maplesoft MapleSim et Gamma Technologies GT-POWER.

Les ingénieurs peuvent accroître les performances et la flexibilité de leur système tout en réduisant les coûts, en tirant parti du standard matériel PXI ouvert, de la technologie multicœur avancée et des interfaces FPGA programmables graphiquement. Forte de son approche d’instrumentation définie par logiciel, la plate-forme permet également aux applications HIL créées avec les produits NI d’englober aussi bien les systèmes de validation de bureau faible coût que les simulateurs distribués multiprocesseurs, un atout qui permet aux ingénieurs de bénéficier d’un ensemble d’outils flexibles et d’un bon rapport qualité-prix pour toutes les applications de test HIL.

La plate-forme fournit des solutions “sur étagère” qui proposent des alternatives aux configurations propriétaires complexes et aux systèmes de simulation traditionnels à la fois encombrants et inefficaces. Dans le climat actuel de crise économique, les produits de simulation HIL de NI sont l’idéal pour renforcer l’efficacité et la rentabilité des projets des ingénieurs concepteurs travaillant dans diverses industries (aérospatiale, énergies alternatives, automobile, électronique grand public, projets gouvernementaux, transport industriel, mécatronique, technologie médicale, fabrication de semi-conducteurs, etc.).

Les lecteurs peuvent se rendre sur www.ni.com/hil pour en savoir plus sur la plate-forme de simulation HIL de NI.

Articles similaires:

    None Found

Tags: , ,

Commentaires fermés pour cet article.

Retrouvez-nous sur

avril 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Messages récents du forum