L’armée américaine développe des robots serpent capables de travailler en équipe

Par


Robot serpent arméeLe développement de robots destinés aux missions d’exploration et d’intervention en milieux hostiles prend une importance capitale. En effet, sur certaines zones de conflit, la présence d’engins explosifs dissimulés ou de kamikazes rend parfois très risquée pour un soldat toute tentative de reconnaissance du terrain. Dans le but de préserver des vies humaines et de collecter un maximum d’informations sur l’ennemi, l’armée américaine développe un, ou plutôt plusieurs, robots serpents capables de s’assembler pour coopérer dans la réalisation d’une tâche.

Appelé Robotic Tentacle Manipulator, ce projet se base sur les recherches menées sur les robots serpents à l’institut de robotique de l’université Carnegie Mellon (Pittsburg, USA). Et si la technologie des robots serpents n’a rien de révolutionnaire dans la recherche en robotique, la collaboration de plusieurs d’entre eux repousse bel et bien les limites actuelles de cette discipline.

Ainsi, comme beaucoup de ses congénères bien vivants, chacun de ces reptiles mécaniques peut –tout en retransmettant des images en direct – se faufiler, grimper, passer des obstacles ou encore nager, et ceci dans des endroits qui seraient inaccessibles ou trop dangereux pour le soldat qui le contrôle à distance à l’aide de sa télécommande. La bête est équipée d’un réseau de capteurs, dont notamment un détecteur utilisant la technologie LADAR (LAser Detection And Ranging) capable de scanner en trois dimensions les paysages, les visages et objets divers. Le robot est mu par une multitude de servomoteurs (moteurs électriques asservis en position angulaire dans ce cas) qui, fixés deux à deux de manière perpendiculaire puis reliés par des joints mécaniques, permettent le mouvement d’ondulation caractéristique des serpents.

Robot serpent

Un robot serpent en cours de développement

servo moteur RobotLes servomoteurs permettant le mouvement d’ondulation

Mais la prouesse ne s’arrête pas là, en effet, utilisés en « escadrons » de ces pseudo-reptiles sont capables de se fixer sur une embase circulaire afin de réaliser une tâche complexe comme par exemple la manipulation d’un engin explosif. Dans cette configuration, chaque serpent agit alors comme un doigt ou un tentacule et permet – grâce à une parfaite coordination avec ses semblables – la préhension, le déplacement et le positionnement d’objets.

D’après certains chercheurs du projet, ils pourraient bien dans un futur proche être capables de résoudre le sempiternel problème de l’ouverture des portes, ce qui les rendrait encore plus précieux et efficaces dans les missions sensibles en intérieur.

Plus généralement, si l’utilisation de la robotique à des fins militaires n’en est pas à ses débuts (drones et robots démineurs œuvrent d’ores et déjà aux coté des soldats), ces applications semblent promises à un brillant avenir afin de protéger des soldats exposés à des dangers plus que jamais multiples et imprévisibles.

Robotic Tentacle ManipulatorLe Robotic Tentacle Manipulator permet la manipulation d’objets

Sources:


Armée US :

http://www.army.mil/-news/2010/07/23/42721-army-technology-expands-snake-robotics/index.html?ref=home-headline-title2


Carnegie Mellon University’s Robotics Institute :

http://www.ri.cmu.edu/publication_view.html?pub_id=460&menu_id=251

Articles similaires:

    None Found

Tags: , ,

Commentaires fermés pour cet article.

Retrouvez-nous sur

janvier 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Messages récents du forum